Monastère Saint-Panteleimon

Monastère Saint-Panteleimon, Gorno Nerezi (XII siècle)

De partout à Skopje et dans les environs, d’une vue d’oiseaux comme sur un écran on peut voir le monastère Saint-Panteleimon sur les versants de Vodno. Ce monastère posséde les peintures murales les plus importantes en Macédoine et représente l’une des oeuvres les plus précieuses dans la peinture religieuse européenne. Dans ce monastère commence la renaissance de la peinture murale, près d’un siècle et demi avant l’apparition de la renaissance de Giotto en Italie.

Le monastère est construit en 1164 pendant la dynastie byzantine des Comnènes. Ceci est inscrit sur le bloc de marbre, place au-dessus de la porte d’entrée. Les meilleurs artistes et peintres de leur temps ont réalisés leur meilleure pièce. Le mur est fait de pierre et de briques, en forme de croix dans un plan à angle droit et avec cinq coupoles.

La monastère a survécu à un incendit, un tremblement de terre, les destructions et les pillages, mais est resté témoin de la riche vie religieuse et culturelle au XII siècle et du centre religieux métropolitain à Skopje. Ce monastère fait partie de toutes les importantes éditions encyclopédiques sur la culture et l’art dans le cadre mondial.

Les peintures murales du XII siècle représentent les guerriers saints et les ascétiques (première zone), les grandes fêtes (deuxième zone), et la fresque la plus importante est “la Passion du Christ” et “descente de la croix”. Les compositions Dormition de la Vierge Marie, Présentation de Jésus au Temple, Vierge Marie avec Jésus Christ et Saint-Painteleimon sont superbes.

 

 “la Passion du Christ”

Pour la première fois les sentiments de pleur et de tristesse sont exprimés dans le personage de la Vierge Marie, qui le visage couvert de larmes, caresse et pleure, en serrant le corps mort de Jésus Christ. En fait, c’est l’élèment annonciateur du passage de la renaissance au réalisme.

Le Musée de la lutte macédonienne Il se trouve à côté du Pont de Pierre, sur le côté gauche de la rivière Vardar et a été construit entre 2008-2011. L’ouverture officielle du Musée était le 8 septembre 2011. Il comprend 13 départements, où dans l’ordre chronologique est représentée l’histoire de la nation macédonienne depuis les haïdouks (brigands) jusqu’à la période du communisme. Sur l’entrée du musée se trouve l’original de la Déclaration de l’indépendance de la Macédoine. Dans le musée se trouvent également 109 figures en cire de personnages de l’histoire macédonienne, un plus grand nombre d’échantillons sont des armes originales, du meuble, des scènes massives et des documents.

Promote your Service

Accomodation

Add up to 3 images.

Validation code:
Enter the code above here :

Can't read the image? click here to refresh.