Le monastère Saint-Jean

Saint-Jean de Kaneo (1280)

Cette église du Moyen-Age est connue par le nom de l’ancien village de pêcheurs Kaneo, qui en latin signifie “Rayonnements” l’un des symboles d’Ohrid les plus photographiés.

De l’aspect iconographique, cette église fournit un grand nombres d’informations sur l’histoire de la peinture du Moyen-Age en Macédoine, se reliant aux traditions de l’art des Comnènes.

Kaneo

 

Le monastère Saint-Jean est construit et décoré au treizième siècle mais l’auteur des fresques n’est pas connu. Les fresques sauvegardées dans le dôme et l’autel ont été sérieusement endommagées. Pour cette raison, au 12 et 13 siècle, l’église a été détruite et abandonnée pendant une période assez longue. Dans l’histoire moderne, cette église a été renouvelée plusieures fois et sa construction complétée. En 1889, un nouvel iconostase en bois a été installé et certaines parties d’anciennes fresques sont copiées.

L’apparence originale de l’église Saint-Jean Kaneo, l’un des symboles de l’ancien Ohrid, est restauré après les travaux de conservation en 1963 et 1964 quand furent découvertes des fresques dans le dôme. Seulement certaines parties des fresques du 13 siècle existent dans la coupole et l’abside, plus précisément, deux superbes anges du “Festin des apôtres” habillés dans des soutanes royales, ce qui est très rare dans les fresques.

 

Promote your Service

Accomodation

Add up to 3 images.

Validation code:
Enter the code above here :

Can't read the image? click here to refresh.